(Ré)créatrice // Molpé

Post Author
Le 31 mai 2018

Marina Sangrã ou Molpé, 31 ans, Montreuil. Récréatrice sur le titre "Geisha" de L'Impératrice.

Peux-tu te présenter ?

Marina Sangrã, je suis née en 1987 et je vis à Montreuil.

Un passage en clinique me pousse à remettre tout mon parcours en question et à me concentrer sur ce qui me semble essentiel et nécessaire. C’est la naissance de mon projet artistique MOLPÉ. J'y mêle danse, chanson et vidéo. Depuis Janvier 2017, je cherche, écris et compose dans ma grotte mon tout premier album « VERT » financé en partie grâce à un croundfounding. Repérée par les « pirates » de La Souterraine, ils m'encouragent à me produire en concert et font sortir une de mes chansons « Voyage » dans une de leurs compilations. Après un premier concert 824H, ils me commandent une "mixtape" qui se transformera en album. Certains y retrouveront une part de Catherine Ringer, Bjork, Flavien Berger, ou encore Coco Rosie…

Pourquoi as-tu décidé de participer à la Récréation Sonore de L’Impératrice ?

En retraite, en Bretagne, sur un coup de tête, j’ai vu passé l’appel des Récréations Sonores pour L’Impératrice et je me suis dit que je pouvais peut-être apporter un peu de moi dans leur univers.
Ils parlaient « d’érotisme des années 70 », de « femme très libre » ce qui se rapproche beaucoup de l’univers que je mets en place avec MOLPÉ. Ensuite, en écoutant leur démo, j’ai pensé « femme/érotisme » et les films "L’Empire des sens" et "Mémoire d’une Geisha" me sont apparus tout de suite. Alors j’ai commencé à créer autour de ça… avec des flutes, des percussions japonaises et une voix nasillarde très haut perchée.

Qu’as-tu retenu de ta participation aux Récréations Sonores ?

Des Récréations Sonores, je garde une très jolie rencontre avec le groupe et les Récréateurs, et un moment musical partagé, je suis très impatiente d’entendre le résultat final, j’espère qu’il plaira !

Ton actu ?

Mon 1er album vient de finir d’être mixé, je vais le partager en priorité aux labels avant sa sortie officielle… En attendant je joue le 19 juillet à « L’Internationale » à Paris, le 25 aout au « Rituel Festival » à Flexanville.