(Ré)créateurs // Charlotte Fever

Post Author
Le 31 mai 2018

Charlotte Fever est un duo de synth-pop caniculaire composés d’Alexandre (chant, clavier, guitare) et de Cassandra (chant, clavier, machine). Le groupe a participé à la création du titre "Geisha" de L'Impératrice.

Pouvez-vous vous présenter ?

Cassandra : J’ai 27 ans et j’habite à Paris depuis quelques années. Je chante depuis toute petite, j'ai toujours adoré ça, du coup je me suis vite dit que ce ne serait pas mal d'agrémenter cette passion pour le chant d'un instrument. J'ai alors commencé par la guitare classique au conservatoire et ai poursuivi ma formation en école de musique avec la guitare électrique. Malheureusement, la révélation que j'attendais n'est jamais arrivée et le fait que la guitare soit un instrument finalement assez commun a fini de m'en dégouter... Après le lycée, je me suis donc inscrite dans une école de musique (Atla, Paris) où j'ai suivi une formation pro en chant pendant 2 ans et je me suis ensuite formée toute seule à la MAO après avoir découvert Fakear.

Alexandre : Je viens de Paris et on m'a inscrit au conservatoire de piano dès que j'ai été en âge d'en faire. Ça ne m'a pas fasciné plus que ça à l'époque mais ça m’a indéniablement permis d’acquérir des bases pratiques et théoriques solides. Ce n'est qu'au lycée, lorsque je me suis mis un peu tout seul au chant (qui est vraiment ce que je préfère) et à la guitare, que mon intérêt pour la musique s'est vraiment développé et m'a amené à m'intéresser à la synthèse sonore et à la production en générale.

Quels sont vos groupes ou styles de musiques préférés ?

Nos influences respectives sont très présentes dans les compositions de Charlotte Fever, pour ne citer que les plus connues on aime beaucoup Polo & Pan, L’Impératrice évidemment, Sébastien Tellier, La Femme mais aussi Tame Impala, Fakear… On a des goûts plutôt éclectiques et très différents l'un de l'autre, mais on se retrouve globalement dans le psychédélique, la pop et le rock. On profite de ces divergences pour enrichir notre univers et à ce niveau on se complète parfaitement !

Pourquoi avez-vous décidé de participer à la Récréation Sonore de L’Impératrice ?

A vrai dire on ne connaissait pas l’émission avant de voir sur Instagram que L’Impératrice y participait. On a regardé un peu par hasard en quoi consistent les Récréations Sonores et le principe nous a totalement séduits. Du coup ça nous a été emballés et on a jeté un œil aux pistes données par l'Impératrice, qui correspondaient totalement à notre univers : l’érotisme, les sons 70s, la sensualité... On s'est dit que c’était vraiment fait pour nous !

Pouvez-vous nous parler de votre contribution ?

On a passé beaucoup de temps à travailler sur le morceau parce que le thème nous plaisait et nous inspirait beaucoup. On s’est vraiment imprégnés de l'atmosphère des morceaux des années 70 avec une voix sensuelle et fragile, une guitare catchy et des textes spontanés, sans prise de tête. C'est typiquement le genre de morceaux qu'on adore faire et il est en définitive très représentatif de notre musique. 

Du coup c'était vraiment la fête quand on nous a dit que notre composition avait plu et que la voix de Cassandra, le riff de guitare d’Alexandre et nos textes allaient être conservés pour le morceaux final !

Qu’attendez-vous de votre participation aux Récréations Sonores ?

On n'en attendait pas tant à vrai dire, quand on s'est lancés dedans tout ce qu'on espérait c'était d'avoir un retour sympa sur ce qu'on a envoyé ! On est déjà tellement heureux d’avoir eu l'opportunité de faire un featuring avec L’Impératrice...

Maintenant tout ce qu'on espère que cela donnera envie à des gens qui ne connaissent pas encore de découvrir sur notre univers ! Et puis sait-on jamais, si ça pouvait nous aider à nous lancer, trouver un label et atteindre une renommée suffisante pour faire partie des prochains invités des Récréations sonores ça serait aussi chouette ! (rires)

Votre actu ?

On est en plein mixage de notre 1er EP 4 titres, qui devrait sortir d'ici la fin de l'été (on croise les doigts). La seule chose de prête pour le moment c'est la cover, qui a été dessinée par Anna Wanda Gogusey dont on est très très très fans. Sinon, on est à la recherche d'un label pour nous épauler un peu et en attendant on enchaîne les dates, donc n'hésitez pas à ramener tous vos copains à nos prochains concerts ! On jouera :

+ le 9 juin à la Casa Corona de Bordeaux
+ le 12 juin à l’International avec Gabriel Auguste et Petosaure
+ le 21 juin aux 36h Saint Eustache
+ le 23 juin au Badaboum
+ le 1er juillet au Petit Bain pour le festival Smmile
+ le 4 juillet au Motel
+ et le 13 juillet à Ground Control

Crédits photo : Marine Chapon