(Ré)créateur // Chris M

Post Author
Le 30 mai 2018

Christophe ou Chris M, 37 ans, Nice. Récréateur sur le titre de Feu! Chatterton.

Peux-tu te présenter ?

Christophe, Nice, 37 ans. J'ai commencé à l'âge de 4ans par le piano classique pour suivre des études au conservatoire de Nice jusqu'au lycée. J'ai ensuite arrêté, appris la guitare sur le tas et j'ai joué avec des potes dans des groupes de rock entre le lycée et mes études supérieures. Après, la vie s'est chargée de me remettre dans les rails, mais je n’ai pas dit mon dernier mot !

Quels sont tes groupes ou styles de musiques préférés ?

Même si j'écoute d'un peu de tout et que ça change en permanence, je suis quand même marqué rock, jeunesse métal/cheveux longs oblige !

Petit florilège par genre :

Rock: QOTSA, Royal blood, King gizzard and the lizzard wizzard, Wolfmother, Highly suspect, Arctic Monkeys.

Electro-rock : Tame impala, Feu! chatterton (si si pour de vrai), Foals.

Homme-orchestre : Jacob Collier (il me tue celui-là).

Scène locale : David Zinke.

Dans les vieux tiroirs de Papa : j'ai été bercé au Beatles, Led Zeppelin, Queen, Pink floyd, Megadeth.

Pourquoi as-tu décidé de participer à La Récréation Sonore de Feu! Chatterton ?

Ça s’est fait un peu par hasard. J'avais eu un gros coup de cœur sur Feu! Chatterton, et une amie avec qui j'avais été les voir en concert a relayé le projet.

Ce qui est amusant, c'est que j'ai complètement ignoré ça dans un premier temps, et la semaine dernière juste avant ce que je pensais être la clôture des participations, j'ai eu un déclic. 

Et puis, soyons honnêtes, en bon groupie, je pense qu'inconsciemment j'ai caressé l'espoir secret de pouvoir jouer avec eux !

Peux-tu nous parler de ta contribution ?

Tout est allé très vite. J'avais une ambiance en tête, une ligne mélodique et rythmique et surtout je m'imaginais très bien Feu! reprendre cette boucle pour la transcender.

Après, même si c'est venu naturellement dans les doigts, l’idée de cette boucle, c'est de jouer avec les tensions et les oppositions. Commencer simple comme un bourdonnement puis mettre en tension par un léger changement de tonalité qui se relâche un peu comme une respiration. J'ai bien aimé opposer le côté lancinant de la caisse claire avec la rapidité du synthé tout en arpège. Sur la rythmique, je ne voulais pas perdre de temps, donc je suis parti sur sample de caisse claire aux balais qui me convenait. Sur les choix des instru, les synthés m'ont paru naturels. Les sons 80's c'est hyper régressif, mais qu'est-ce que c'est bon ! 

Qu’attends-tu de ta participation aux Récréations Sonores ?

Avant tout, c'est l'occasion de pouvoir rencontrer avec un groupe que j'affectionne particulièrement. Et pouvoir faire un projet musical avec des musiciens aussi talentueux, aussi court soit-il, ça c'est le kif ! Après tout, on fait de la musique pour ça, non?

D'un point de vue plus pratique, dans le processus de création, je suis souvent seul avec moi-même. J'aime bien le concept, je pense que ça sera à la fois super stimulant et libérateur de faire un exercice avec contraintes et pour quelqu'un d'autre que soi. Qui sait peut-être que ça déclenchera des trucs.

Ton actu ?

J'ai quelques projets en parallèle que j'aimerais bien voir aboutir.

Le 1er projet plutôt formation rock classique sous le nom de Lost pisces, plusieurs démos abouties dans le garage que j'aimerais bien sortir en EP. Une démo qu'on a essayé de faire une collaboration avec un ami DA qui a posé des animations sur la musique et 2 amis qui m'ont aidé pour l'enregistrement des pistes (batterie : David Orschek, basse : David Giacobetti).

Le 2ème projet plutôt électro, ou j'ai quelques gimmicks sympas mais c'est en friche, rien ne sortira avant cet été. Comme ce n'est pas trop mon monde, étrangement, je me sens plus libre. Je crée des morceaux un peu plus dans la veine de ce que j’ai fait pour Feu! Chatterton au gré des envies. Ce qui donne un résultat où je suis parfois agréablement surpris. Peut-être parce que je me mets moins de pression dans ce style.