Le point avec Feu! Chatterton

On avance sur le titre de Feu!Chatterton

Nous avons eu la visite du groupe ce jour, les choses bougent ! 3 Récréateurs ont été choisis pour la musique, la magie a opéré, le titre commence à prendre forme.

Le groupe travaille sur une démo qui sera en ligne dans 2/3 jours. D'ici là focalisons-nous sur les textes !

Voici ci-dessous une première pré-sélection faîte par le groupe à partir des textes de 3 Récréateurs: Yves Ferdinand, Marie Lilith Rose, Guillaume Pembroke.

A vous d'enrichir cette première version, proposez des variantes, proposez d'autres voies, d'autres images...

------

Mon cœur roule à cent trente

Sur les routes bleues

Glacées de pluie givrante

Au vent brumeux

L’amour hélas me hante

Comme le ciel pleut

La vie est aberrante

Qu’est-ce que j’y peux

 

Cours ! mon cœur fou

Pour te dissoudre

Là où la foudre

Frappe un grand coup

 

Dans le feu roux

Prêt à t’absoudre

Tout n’est que poudre

Aux yeux doux

 

Mon cœur pente ascendante

La terre est rouge sous nos pieds

Villes latines et villas jaunes, les murs plus vieux

Que nous Plus fiers

Et nos années

Je m’en souviens

 

De tes mains

Je me souviens

Comme deux oiseaux libres

Et comme le peuplier

Qu’agite le vent en campagne

Tes mains

Dans la papaye

Que tu mangeais

 

Il était 14 heures

Une après midi de chaleur

Je m’en souviens

Et je pleurais

 

Tes mains

 

Je les vois maintenant

Je les vois

Par la fenêtre

 

Pour la dernière fois

Peut-être

 

Zoé, les pulsations de ton cœur

Sont belles et demeurent

Zoé, lancinantes quand il faut

Se pencher sur ta peau

 

Zoé, le ciel est presque bleu

Et les nuages me criblent

Zoé, d’une blancheur terrible

Qu’est-ce que j’y peux

 

Zoé, arrivera un jour

Où il me faudra bien l’entendre

Zoé, oui le dernier tambour

Que frapperont là tes mains tendres.